| Bloguez.com

cholestérol... bénéfique ou maléfique?

Added 23/2/2013

La polémique  concernant l'utilisation des statines dans le domaine de la prévention des maladies cardio-vasculaires ne pouvait me laisser indifférent, étant utilisateur, à mon corps défendant, de ces molécules je découvris avec une certaine surprise les réticences  qui agitaient certains membres de la communauté scientifique au sujet de l'utilisation de ces médicaments!

Un consensus semble acquis en ce qui concerne le domaine du traitement, les victimes de maladies cardio-vasculaires n'ont guère d'autres choix que d'utiliser ces fameuses statines,

Par contre dans le domaine de la prévention des tiraillements sont perceptibles, les vétilleux trouvent qu'il y a un certaine facilité à prescrire ces traitements sans avoir recours à d'autres molécules ou à des régimes censés lutter contre des hygiènes de vie discutables:

fumeurs, buveurs, individus sédentaires et adeptes de mauvaises habitudes alimentaires! l'exemple qui illustre cette thèse est celui du fumeur qui se donne bonne conscience en avalant ces pilules avant de s'adonner à son vice favori!

donc les contestataires considèrent qu'il y a d'autres voies que la solution de facilité qui consiste en une  prescription massive et aveugle de ces statines, il faut dire que les laboratoires pharmaceutiques ne font rien pour dissuader ces prises systématiques, après les neuroleptiques on commence à s'inquiéter de ces abus!

Six millions d'usagers tout de même...

D'autant plus que les velléitaires (?) jettent un pavé dans la mare, provocation, bravade? en niant l'incidence de l'excès de cholestérol sur les maladies cardio-vasculaires,

ils arguent que certaines personnes sont victimes de ces problèmes avec un taux de cholestérol très bas...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

Naufrage et...planche de salut?

Added 20/2/2013

  On peut volontiers ironiser sur certains articles de presse vantant l'âge d'or, les multiples mérites du troisième âge, les vertus de l'expérience, l'acquit de cette somme de connaissances qui en font, sinon une élite, du moins la providence de leurs enfants qui les déguisent en leurs nounous préférés, la cible privilégiée des différentes agences de voyage, des multiples centres de rassemblement de cet âge de vermeil, sinon canonique, du moins attractif depuis que l'allongement de l'espérance de vie a prodigieusement augmenté!!!

Mais hormis ces arguments "marketing", ces soi-disant bienfaits de l'ancienneté ne font pas le poids face aux vicissitudes liées à la vieillesse,loin de la langue de bois, ces mots et ces maux doivent être exposés.

 Peu de matin où une petite douleur ne vient pas se réveiller en même temps que vous, que vous ne subissiez, en cours de déplacement, une quelconque distraction qui vous fait oublier le dénivelé du trottoir, l'arbre qui croise votre route, plus dure est la chute? en tout si elle est évitée, elle vous laisse souvent perplexe!

donc cet âge d'or est plus souvent la douleur qui "dort" en vous que les soleils et éclats de la jeunesse!

On frime parfois sans avouer ce naufrage, on a sa fierté et peine à en déroger!

Pöurtant il existe quelques coins de ciel bleu pour venir apporter une éclaircie à ce tableau parfois sombre!

celui de mamy et papy fait partie de ces embellies, l'autre soir au téléphone le petit, bientôt six ans, nous entretenait de quelques nouvelles, quand soudain il dit d'un ton grave:

"mamy"

elle l'encourage: "oui..."

" je t'aime!"

un ange passe et nous restons scotchés, tout c... et surtout émus!

la vie a ainsi des petits airs de fête!

 

 

 

 

 

 

Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

Après la vache folle...le cheval fou?

Added 19/2/2013

 

   Je découvris la viande chevaline en émigrant dans mon village d'adoption, en ce temps là on lui prêtait des vertus de tonicité, de vitalité, de force qui en faisaient une rivale redoutable pour le beefsteck,les chevalines fleurissaient en cette bonne ville de Tarbes, pas autant qu'à Toulouse quand même qui en comptait douze!

et puis le soufflé retomba, essoufflement des campagnes de pub? retour à une viande plus traditionnelle? remords quant à manger la plus belle conquête de l'homme?

les boucheries spécialisées fermèrent les unes après les autres, fermetures favorisées aussi par l'hégémonie des grandes surfaces qui grignotent inexorablement la part du petit commerce!

Il fallut l'affaire Spanghero pour que cette viande revienne au premier plan et que l'on découvre qu'elle constituait une viande bon marché et donc propice à des bénéfices juteux pour la confection des plats préparés, en exergue ici aussi les pays de l'est gros fournisseur de produits à bas coûts, cibles à présent des chinois pour une main d'oeuvre encore moins chère que la leur!

de chair à cher il n ya qu'un pas et une homonylmie qui permet des bénéfices conséquents, même Nestlé s'est vu épingler et a dû retirer du marché des lasagnes bon marché!

on sait aussi que le foie gras hngrois est réputé pour la modicité de son prix, une séance de gâvage visionnée est édifiante à ce propos quant aux méthodes utilisées!

espérons que la fameuse traçabilité dont on fit tant l'écho en des temps de vache folle continuera de nous protéger d'éventuelles futures arnaques!

par contre si le cheval devient fou, les uitilisateurs de ces équidés morts ne le sont pas autant puisqu'ils participent à leurs énormes bénéfices!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |