| Bloguez.com

Réglisse, un goût d'enfance

Added 1/3/2013

 

la réglisse était connue des Romains!

sans remonter si loin, dans mon enfance, j'ai toujours aimé cette racine, elle se déclinait selon deux modes, le bâton de "bois" qui se mâchait après l'avoir au préalable écrasé, le bois perdait peu à peu de sa saveur pour devenir une espèce de pâte jaunâtre peu agréable, on en coupait un bout, pour continuer de mâchonner... on utilisait aussi à l'époque une poudre, obtenue en écrasant le bois  qui prenait le nom de coco, sans doute aromatisé on la dégustait dans des tubes fins, d'abord en verre, puis à la suite de coupures, en plastique souple.

ces friandises étaient plus naturelles que la réglisse noire, plus ou moins "trafiquée", synthétique, mais ce terme ne nous faisait pas peur, nous étions immortels!

 les colorants E quelque chose ne nous effrayaient point, pas plus que les agents de stabilisation et autres composants de synthèse,ils n'apparaissaient d'ailleurs nulle part sur les emballages et la politique de l'autruche est bénéfique pour les anxieux que nous sommes devenus!

Les poches des vêtements sonnaient souvent creux, mais on arrivait bien à grappiller quelques sous en faisant des courses, surtout que la plupart de ces bonbons se vendaient à la pièce, point de paquets comme aujourd'hui,

cette rareté de la manne accroissait le plaisir!

on savourait surtout les rouleaux, quel plaisir de dérouler cette lanière souple, de la soulever au dessus du "bec" et de la faire descendre doucement dans la gorge, j'en salive encore!

d'autres présentations commerciales  de cette réglisse noire, les fameuses têtes de nègre, un peu coriaces mais qui duraient, duraient... des bonbons plus petits aux formes ovoïdes plus souples, saupoudrées de sucre fin mais qui perdaient un peu leur goût à l'usage!des ensembles torsadés, appelés fouets plus souples et qui collaient souvent aux dents!

ces bonbons ont perduré, les arguments de vente s'accrochent souvent aux souvenirs d'enfance!

récemment j'ai redécouvert des vertus oubliées, celles des propriétés de lutte contre les irritations de la gorge de ces réglisses, tant naturelles qu'artificielles elles sont adoucissantes et constituent une thérapie peu agressive et agréable!

 

 

 

 

 

 

Tags :
Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

Parfois on la sort...nette!

Added 1/3/2013

Sornette, vous connaissez? elle fait partie de ces mots tombés dans l'oubli, laissés sur le bord d'une route où d'autres substantifs sont venus enrichir la langue.

De nos jours on n'est plus fou, mais ouf, une façon de parler, ici politiquement correcte, qui ménage la chèvre et le chou, le verlan nous promet encore quelques néologismes!

mais revenons à "notre" sornette, elle fut sortie de l'oubli hier soir au repas quand notre petit-fils l'a "mise sur la table":

- vous savez ce que cela veut dire sornette?"nous assène t-il sans sommation!

un peu interloqué je l'interrogeai: " d'où exhumes-tu ce mot?"

- c'est la maîtresse qui nous a fait lire un texte où il figurait!"

- et alors?

- j'ai su ce que cela voulait dire!

- ... et comment????

- en lisant la phrase, j'en ai compris le sens, c'est des bêtises!

J'en suis resté baba ou ...baba, si vous préférez en verlan!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

Bulbe, oignon, rave...quelque chose doit clocher!

Added 27/2/2013

 

Vision anachronique que celle du clocher à bulbe de l'église de Bernac, les neiges récentes nimbent  cet édifice d'une aura où le baroque se dispute à l'orthodoxe, serait-on à l'ombre des premiers contreforts de l'Oural? en frange des steppes de l'Asie Centrale?

 

cette forme est très rare par ici où l'on remarque surtout le cocher classique très pointu, à structure carré, hexagonale ou octogonale par contre ce type de clocher est fréquent en Savoie, Alsace et bien sûr dans les pays de l'Est, les clochers à bulbe font partie des édifices remarquables de Moscou et autre Saint-Petersbourg!

Sans doute est-ce dû à un architecte amoureux de ces régions, un déraciné qui à l'image du  rétable adopta le style baroque et fit de ce clocher une particularité et une singularité qui devraient bien inciter un quelconque curieux à effectuer des recherches!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

a

Category : Not specified | Comments (0) | Write a comment |

| Contact author |