Réglisse, un goût d'enfance » | Bloguez.com

 Réglisse, un goût d'enfance

1/3/2013

 

la réglisse était connue des Romains!

sans remonter si loin, dans mon enfance, j'ai toujours aimé cette racine, elle se déclinait selon deux modes, le bâton de "bois" qui se mâchait après l'avoir au préalable écrasé, le bois perdait peu à peu de sa saveur pour devenir une espèce de pâte jaunâtre peu agréable, on en coupait un bout, pour continuer de mâchonner... on utilisait aussi à l'époque une poudre, obtenue en écrasant le bois  qui prenait le nom de coco, sans doute aromatisé on la dégustait dans des tubes fins, d'abord en verre, puis à la suite de coupures, en plastique souple.

ces friandises étaient plus naturelles que la réglisse noire, plus ou moins "trafiquée", synthétique, mais ce terme ne nous faisait pas peur, nous étions immortels!

 les colorants E quelque chose ne nous effrayaient point, pas plus que les agents de stabilisation et autres composants de synthèse,ils n'apparaissaient d'ailleurs nulle part sur les emballages et la politique de l'autruche est bénéfique pour les anxieux que nous sommes devenus!

Les poches des vêtements sonnaient souvent creux, mais on arrivait bien à grappiller quelques sous en faisant des courses, surtout que la plupart de ces bonbons se vendaient à la pièce, point de paquets comme aujourd'hui,

cette rareté de la manne accroissait le plaisir!

on savourait surtout les rouleaux, quel plaisir de dérouler cette lanière souple, de la soulever au dessus du "bec" et de la faire descendre doucement dans la gorge, j'en salive encore!

d'autres présentations commerciales  de cette réglisse noire, les fameuses têtes de nègre, un peu coriaces mais qui duraient, duraient... des bonbons plus petits aux formes ovoïdes plus souples, saupoudrées de sucre fin mais qui perdaient un peu leur goût à l'usage!des ensembles torsadés, appelés fouets plus souples et qui collaient souvent aux dents!

ces bonbons ont perduré, les arguments de vente s'accrochent souvent aux souvenirs d'enfance!

récemment j'ai redécouvert des vertus oubliées, celles des propriétés de lutte contre les irritations de la gorge de ces réglisses, tant naturelles qu'artificielles elles sont adoucissantes et constituent une thérapie peu agressive et agréable!

 

 

 

 

 

 

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments

| Contact author |